Affinités

PORTRAITS CRACHES DANS L’OBS

0

« Les esprits subtils qui sévissent aux heures de grande écoute sont formels, écrit Grégoire LEMENAGER dans l’OBS du 11 décembre 2017. L’individualisme fait rage, c’est la faute à Mai-68. Les esprits subtils se seraient-ils trompés? On n’ose le croire. Ils auraient pourtant de quoi s’en prendre aux vrais coupables : SAINT AUGUSTIN, des aristocrates désœuvrés du Grand Siècle, Marcel PROUST et tous ces écrivains qui ont accrédité l’idée que chacun est singulier, en pratiquant génialement l’art délicat du portrait. Cette idée-là n’allait pas de soi, dans une civilisation où seul Dieu peut véritablement nous connaître, mais tant pis pour Dieu : le genre a accouché d’un riche « trésor littéraire » que Claude ARNAUD rassemble et analyse en allant « de Montaigne à Houellebecq ». Y mettre son nez vaut toutes les leçons de psychologie managériale du monde. Ici, CHATEAUBRIAND croque son ami JOUBERT : « C’était un égoïste qui ne s’occupait que des autres.» Là, SACHS montre COCTEAU comme « un illusionniste effrayant qui savait escamoter les cœurs et ne vous rendait qu’un lapin ». Et là, entre mille autres perles, LA ROCHEFOUCAULD signe un extraordinaire éloge à triple fond du cardinal de RETZ : « II paraît ambitieux sans l’être », résume son meilleur ennemi. L’art du portrait est aussi un art de la perfidie. » 

Sur la ressortie de Mme du Deffand et son monde, par B. CRAVERI

0

Le jeudi 7 décembre 2017, LE  POINT, dans son numéro 2361, a publié un article de Claude ARNAUD saluant la ressortie de Mme du Deffand et son monde, la magistrale biographie de Benedetta CRAVERI aux éditions Flammarion. « L’épistolière dont CIORAN fit le flambeau de l’incrédulité à la française trouva en Benedetta CRAVERI un portraitiste hors-pair, voilà trente ans, y lit-on. Aujourd’hui réédité, avec une préface de Marc FUMAROLI éclairant son emprise intellectuelle sur VOLTAIRE, Madame du Deffand et son monde consacre la perspicacité prémonitoire de l’essayiste italienne: avant même Chantal THOMAS ou Sofia COPPOLA à sa façon, la petite-fille de Benedetto CROCE  relança notre curiosité pour l’avant-1789, auquel elle consacra en 2003 une somme indépassée. Largement traduite depuis, cette vie de Mme du DEFFAND revient donc couronner cette francisista qui perpétue elle-même, entre ROME, NAPLES et PARIS, cette sociabilité éclairée et joueuse sans laquelle l’Europe ne serait plus qu’un terminal touristique« 

PORTRAITS CRACHES dans TRANSFUGE

0

« Claude    ARNAUD    déballe    sa    bibliothèque, écrit Damien AUBEL dans le n° 114 de TRANSFUGE daté décembre 2017. Avec la liberté et la souplesse joyeuses d’un MONTAIGNE butinant parmi ses livres, le romancier et fin connaisseur de COCTEAU ou de CHAMFORT nous convie à une balade dans le genre du portrait. Des jeux de société des Précieuses au mordant impitoyable d’un cardinal de RETZ, du XVIII’ siècle qui élargit les frontières de l’exercice et s’ouvre aux marginaux, jusqu’aux prodigieuses entreprises de zoologie humaine d’un BALZAC ou d’un ZOLA, personnages historiques    et    fictionnels    se    succèdent    au fil    d’extraits    sertis    dans    la    prose    de    Claude ARNAUD. Avec, comme point nodal et mètre-étalon, le « patron » Saint-Simon. Et comme basse continue à cette symphonie, qui a parfois des allures de carnaval des animaux (Claude ARNAUD n’oublie pas les merveilleuses vignettes de BUFFON, son cheval ou son chat), la même rumeur, insistante comme le grondement d’une révolution de la psyché et de l’écriture : la liberté. »

Pour découvrir le sommaire de ce numéro Pour lire cet article, et l’entretien de trois pages qui le suitPour commander ce livre, dans la liste des meilleurs ventes de critiques, d’essais et analyses de littérature sur le site d’AMAZON

(Ph: Franck Ferville)

CLAUDE ARNAUD à BRUXELLES

0

Le Jeudi 30 novembre à 18.30, Claude ARNAUD est intervenu à la libraire Chapitre XII de Bruxelles, au sujet de PORTRAITS CRACHES. La rencontre était menée par Monique TOUSSAINT.

Chapitre XII. 12 Avenue des Klauwaerts 1050 Ixelles. BELGIQUE

Sur les murs de la librairie, la liste des auteurs venus présenter leurs livres…

CLAUDE ARNAUD à l’émission « LA GRANDE LIBRAIRIE »

0

Le Jeudi 26 octobre 2017, de 20.55 à 22.20, Claude ARNAUD était sur le plateau de l’émission La Grande Librairie, animée sur FRANCE 5 par François BUSNEL, avec pour invité principal Fabrice LUCHINI, qui présentait son spectacle « Les Ecrivains parlent d’argent », aux côtés de Renaud CAPUÇON, violoniste, d’Alain FINKIELKRAUT, essayiste, et de Claire-Marie LE GUAY, pianiste. Pour voir ce moment…  Pour en savoir plus

Pour voir la réception que ce livre reçoit en FRANCE… Et à l’ETRANGER

Pour commander ce livre, dans la liste des meilleurs ventes de critiques, d’essais et analyses de littérature sur le site d’AMAZON

PORTRAITS CRACHES en Italie/ Claude ARNAUD a proposito di Cioran e del rittrato letterario

0

Claude ARNAUD s’est longuement entretenu avec Benedetta CRAVERI du portrait littéraire, dans le supplément hebdomadaire de La Repubblica du vendredi 6 octobre 2017, pour la sortie, chez Adelphi, de la traction italienne de l’Anthologie du Portrait de CIORAN, et de sortie en France, concomitente, de ses PORTRAITS CRACHESPour lire en français cet entretien

Pour voir la réception que ce livre reçoit en FRANCE… Et à l’ETRANGER

Pour commander ce livre, dans la liste des meilleurs ventes de critiques, d’essais et analyses de littérature sur le site d’AMAZON

Leggere l’intervista di Claude ARNAUD da Benedetta CRAVERI, nel’ supplemento « Venerdi » de La Repubblica (6 ottobre 2017), a proposito dell Antologia del Ritratto, Da Saint-Simon a Tocqueville di CIORAN, appena pubblicato da Adelephi, é de l’uscita della sua propria Antologia in Francia (Portraits Crachés, Un trésor Littéraire de Montaigne à Houellebecq, Bouquins, Robert Laffont ) e il seguito

Discoprire i recenzione publicati sul PORTRAITS CRACHES, in FRANCIA, e a l’ESTERNO

Ordinare questo saggio, sul’ sito AMAZON

SUR LE SUPERBE SEGALEN de COATALEM…

0

Dans son édition du 7 octobre 2017, LE POINT a publié un article de Claude ARNAUD sur le dernier livre de Jean-Luc COATALEM, Mes pas vont ailleurs (éditions STOCK). Ce récit retrace, de façon très personnelle, le parcours de Victor SEGALEN, l’écrivain-voyageur de Stèles et de René Leys, de son enfance bretonne à son suicide supposé, en passant par ses incroyables expéditions aux Marquises et en Chine. Pour découvrir l’entame de cet article

Pour le lire in-extenso

Jean-Luc COATALEM a reçu le prix FEMINA de l’essai pour ce même livre, un mois plus tard

Gilles MARTIN-CHAUFFIER sur PORTRAITS CRACHES dans MATCH

0

C’est en termes chaleureux que Gilles MARTIN-CHAUFFIER rend compte, dans le PARIS-MATCH n° 3566 daté du 21 septembre 2017, de PORTRAITS CRACHES, que CLAUDE ARNAUD publie dans la collection BOUQUINS. Parlant d’une « promenade dans les archives de notre culture », dans un article intitulé « Du fiel dans le miel », et de modèles « vibrants de la tête aux pieds », MARTIN-CHAUFFIER  ajoute :

« Avec des collaborateurs comme BARBEY d’AUREVILLY, HUGO, Madame du DEFFAND, BALZAC, COLETTE, Léon DAUDET, inutile de dire que CLAUDE ARNAUD est comblé. Parfois, dans ses choix, chaque mot pique, chaque phrase blesse, on dirait qu’un hérisson tient la plume. A d’autres moments, tout glisse avec bienveillance comme un léger nuage blanc dans un ciel d’été. De toute manière, personne n’est jamais tout à fait content de ses propres portraits. Mieux vaut hausser les épaules comme HITCHCOCK qui disait à une actrice inquiète de voir la caméra négliger son meilleur profil:  » Votre meilleur profil, vous êtes assise dessus« . Le lecteur, lui, ne pourra que se régaler. Un énorme concentré d’ironie, de perspicacité, de lucidité, de bonté ou de méchanceté – toutes soumises à la dictature du style. »

Pour lire cet article in-extenso

Proust contre Cocteau dans La Stampa et sur Radio3 /Proust contro Cocteau nella Stampa é sul Radio3

0


« Le livre de Claude ARNAUD, Proust contre Cocteau, a un défaut impardonnable. Il est si brillant d’intelligence, riche en informations et en profondeur d’analyse, si magnifiquement écrit aussi (grâce soit rendue à l’heureuse traduction d’Anna Morpurgo), qu’il captive à la façon d’un secret ensorcelant mais inconfessable, qu’il faudrait citer à chaque ligne, répéter à l’identique, phrase après phrase, comme le Pierre Menard de Borgès réécrivant mot à mot le Don Quichotte de Cervantès« , assure Marco VALLORA dans La Stampa du 15 juillet 2017. Pour lire cet article in extenso (en italien)…

Pour entendre (toujours en italien) Marco VALLORA parler de ce livre avec Oreste BOSSINI sur Radio3, le 28 juillet 2017…

« Il libro di Claude ARNAUD, Proust contro Cocteau, ha un difetto grande, imperdonabile. E’ talmente brillante d’intelligenza, ricco d’informazioni, profondo d’analisi, scritto magnificamente, avvincente come un maliardo segreto inconfessabile, che bisognorebbe citarlo ad ogni riga, riperterlo tutto, identico: come il donchisciottesco Pierre Menard di Borges (grazie anche a la traduzione di Anna Morpurgo) », scrive Marco VALLORA sur La Stampa. Leggere l’articolo intero

Per sentire Marco VALLORA analizzare questo saggio con Oreste BOSSINI sul Radio 3.Suite del 28/7/2017…

Autour d’Edouard VUILLARD et de K-X ROUSSEL

0

*Le 30 juin 2017 s’est ouverte l’exposition « Edouard Vuillard et Ker-Xavier Roussel – Intimités en plein air » au musée de l’Abbaye de Saint-Claude, dans le Jura, visible jusqu’à la toute fin du mois de décembre. Elle ira ensuite au musée d’art Roger-Quilliot (MARQ) de Clermont-Ferrand, de février à juin 2018. Elle propose une centaine d’œuvres (peintures et dessins, la plupart au pastel) d’Edouard VUILLARD (1868-1940) et de son beau-frère Ker-Xavier ROUSSEL (1867-1944), deux phares du mouvement des Nabis, qui renouvela la peinture au tournant des XIXe et XXe siècles. Claude ARNAUD a participé au catalogue, Les Modernes et le paysage, édité par Silvana Editorial, sous la direction de Matthias CHIVOT, avec un texte intitulé « De toutes les couleurs », où il revient sur l’importance capitale qu’eut l’emploi de la couleur pure dans le mouvement qui poussa les peintres à sortir de la simple figuration. Pour en savoir plus… Pour trouver ce catalogue

Musée de l’Abbaye / Donations Guy Bardone – René Genis, 3 place de l’Abbaye, 39200 Saint-Claude  

Tél. : 03 84 38 12 60 contact@museedelabbaye.fr
Site internet : www.museedelabbaye.fr

• Du 1er septembre au 30 juin : du mercredi au dimanche, de 14h à 18h

Fermeture le lundi et le mardi   • Vacances scolaires : tous les jours, de 14h à 18h
• Du 1er juillet au 31 août : tous les jours, de 10h à 12h et de 14h à 18h

*Claude ARNAUD wrote an essay, untitled « Of any colors », in the catalogue, published by Silvana Editorial, of « Intimités en plein air », an exhibition dedicated to Edouard VUILLARD and K.X. ROUSSEL, his brother-in-law, two painters who took part in the Nabi movement. The exhibition takes place, from June 30 to December 31 at the museum of SAINT-CLAUDE, France, Jura. Then at the musée d’art Roger-Quilliot (MARQ), in Clermont-Ferrand, Auvergne, from february to june 2018. To get this catalog (both in french and in english)

*Musée de l’Abbaye, 3 place de l’Abbaye, 39200 Saint-Claude Tél. : 03 84 38 12 60 contact@museedelabbaye.fr
Website : www.museedelabbaye.fr
Until the end of august : open every day, from 10 to 12 AM and from 2 to 6 PM

From september to june, closed on monday and thusday, open from 2h to 4 PM the others days 

Haut de page