Evénements

La première sélection du prix Decembre

0

Le jury du prix Décembre s’est réuni à l’hôtel LUTETIA pour sa première réunion de la rentrée littéraire 2021.

Il a élu onze titres par les romans et les essais publiés à cette occasion:

  • Jakuta Alikavazovic, Comme un ciel en nous (Stock).
  • Wendy Delorme, Viendra le temps du feu (Cambourakis).
  • Ananda Devi, Le rire des déesses (Grasset).
  • Xavier Galmiche, Le poulailler métaphysique (Le Pommier).
  • Alexandre Labruffe, Wonder Landes (Verticales).
  • Mohamed Mbougar Sarr, La plus secrète mémoire des hommes (Philippe Rey).
  • Maria Pourchet, Feu (Fayard).
  • Tanguy Viel, La fille qu’on appelle (Minuit).
  • Maud Ventura, Mon mari (L’iconoclaste).
  • Laura Vasquez, La semaine perpétuelle (Sous-sol).
  • Antoine Wauters, Mahmoud ou la montée des eaux (Verdier).

Le jury du prix Décembre est composé, en cette année 2021, de Chloé DELAUME, présidente, de Laure ADLER, de Claude ARNAUD, de Maxime CATROUX, de Charles DANTZIG, d’Orianne JEANCOURT-GALIGNANI, de Christophe HONORE, de Patricia MARTIN et d’Amélie NOTHOMB. La prochaine réunion aura lieu le jeudi 14 octobre.

La bourse CIORAN attribuée à Renaud EGO

0

Destinée à aider un essayiste de langue française à réaliser un projet d’essai de facture la plus libre et personnelle possible, d’ordre philosophique et/ou littéraire, la 21° bourse Cioran a été attribuée à l’écrivain, poète et critique littéraire Renaud EGO pour son projet d’essai intitulé “Le plus simple appareil”, une réflexion sur le rôle que joue la nudité dans notre espèce, la seule à vivre “habillée”, sur la signification de cette solitude anthropologique et les moyens de la dépasser. Réuni le 17 juin 2021, le jury était composé de Régine HATCHONDO, la nouvelle présidente du Centre national du livre (CNL), de Claude ARNAUD, écrivain, ancien lauréat, de Belinda CANNONE, essayiste et romancière, et de Verena von der HEYDEN-RYNSCH, écrivaine, traductrice de l’allemand et spécialiste de l’œuvre de CIORAN. Né en 1963, Renaud EGO, membre fondateur de la revue La Pensée de midi a publié entre autres Le désastre d’Eden (Paroles d’aube, 1995), San, art rupestre d’Afrique australe, éditions Adam Biro, 2000 ou encore La réalité n’a rien à voir (Le Castor Astral, 2006).
Il recevra sa récompense de 18.000 euros lors de la cérémonie publique de remise de la bourse CIORAN au Centre national du livre le 21 septembre, à 18 heures 30. Vous y êtes les bienvenus! Pour en savoir plus

Ce samedi 21 aout 2021…

0

Ce samedi 21 août 2021, Claude ARNAUD a répondu en direct, dès 11.05,  aux questions de Marie BRONZINI sur FRANCE BLEU Corse, dans son émission hebdomadaire Des Livres et Délire, au sujet de son dernier livre Le Mal des Ruines. Pour suivre cette émission...

Les 23, 24 et 27 août en Corse

0

CLAUDE ARNAUD a rencontré le public le lundi 23 août à 18h à la galerie Noir et Blanc de Bastia (Place du Marché), le mardi 24 août, toujours à 18 h. à FOLELLI, Médiathèque de la Castagnicia (Ancienne usine à tanin de Folelli,  Penta di Casinca). Toujours présenté par Françoise DUCRET de la Médiathèque de Folelli, Il sera le vendredi 27, à 17h, à la Médiathèque de PROPRIANO (2, rue Casanova d’Arraciani). Pour en savoir plus..

(avec Françoise DUCRET, à la galerie Noir et Blanc)

Samedi 10 Juillet, sur la SEINE

0

Le samedi 10 Juillet 2021, CLAUDE ARNAUD a mené une flânerie littéraire “au fil de l’eau”, sur une Vedette du Pont-Neuf, du square du Vert-Galant à l’île Saint-Louis. Il a évoqué “La SEINE, sa vie, son oeuvre”, durant cette remontée du fleuve, dont il parlera comme un personnage, une sorte de divinité douce distribuant ses faveurs tour à tour à la rive droite et la rive gauche, autant que comme une source vitale d’approvisionnement en eau, en marchandises, en voyageurs.

Pour lire le compte-rendu qu’a fait de cette Flânerie Klara BUDA, romancière et journaliste albanaise

Pour en savoir plus sur le site des Vedettes du Pont-Neuf                    (ph. K Buda)

ou sur celui de la Librairie des Abbesses, qu’anime Marie-Rose GARNIERI… et encore.

Ce 26 juin 2021…

0

Ce 26 juin 2021 et sur proposition de l’Académie Française, l’Institut de France a récompensé Claude ARNAUD, pour l’ensemble de son oeuvre, en lui décernant le Grand Prix de Littérature Henri-Gal. Pour en savoir plus sur ce prix, et ses lauréats depuis 1995… et encore.

Pour découvrir leurs visages

Claude ARNAUD au jury du prix Décembre

0

Ce 16 juin 2021, le prix DECEMBRE a intégré à son jury Claude ARNAUD, en même temps que Maxime CATROUX, éditrice chez FLAMMARION et que Christophe HONORE, cinéaste et écrivain.

Le jury, présidée cette année par l’écrivaine Chloé Delaume, se compose de Laure Adler, Charles Dantzig, Oriane Jeancourt-Galignani, Patricia Martin, Amélie Nothomb et Arnaud Viviant.  Doté de 15000 euros par la fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, cette récompense consacre à chaque rentrée depuis 1989 aussi bien un roman qu’un essai Le prix n’a pas encore dévoilé les dates de ses sélections et de sa proclamation. La prochaine réunion aura lieu le 15 septembre.

En course pour le prix littéraire prince Pierre-de-Monaco

0

Claude Arnaud

Claude ARNAUD est l’un des quatre écrivains en lice pour le prix littéraire prince Pierre-de-Monaco, qui sera remis le 12 octobre dans la principauté monégasque. Ce prix récompense non pas un livre mais une oeuvre depuis 1951, où le premier lauréat fut Julien GREEN. Les autres sélectionnés sont  : Annie ERNAUX, Pierre MICHON et Benoit DUTEURTRE.

Pour en savoir plus… ou encore

(photo: Hannah Asssouline, d.r.)

Le Mal des ruines dans la première sélection du prix Jean FREUSTIE 2021

0

Le Mal des ruines fait partie des dix titres sélectionnés par le jury du 34° prix Jean FREUSTIE 2021.

Pour en savoir plus sur les titres retenus

Pour en savoir plus sur le prix Freustié

Le 26 janvier, au j.t. de Franceinfo et dans l’Express

0

Le mardi 26 janvier 2021, Claude ARNAUD a été l’invité de Patricia LOISON sur la chaine télévisée Franceinfo, en direct, pour le Journal télévisé de 23h. Il a évoqué le Mal des ruines, livre qu’il vient de faire paraître aux éditions GRASSET, où la Corse s’impose à lui comme un ancêtre de pierre. Pour voir la captation de cette émission… Dans l’EXPRESS daté du 21 janvier, Louis-Henri de la ROCHEFOUCAULD écrit:” Le premier roman de CLAUDE ARNAUD s’appelait Le Caméléon. Auteur protéïforme, il a publié aussi des essais, des anthologies, des récits autobiographiques. Le Mal des ruines s’inscrit dans cette dernière veine. A Paris, où il vit, il réfléchit à ce que ses racines lui ont laissés. A cheval entre la Corse et le Continent, il creuse son incapacité à vivre dans les clous, cette “insularité mentale”. Dans l’écriture de soi, Claude ARNAUD s’affirme comme l’un des meilleurs de nos contemporains“. Pour lire cet article in extenso

Go to Top