La 18e bourse Cioran, dont le jury était composé de Vincent Monadé, président du CNL, de Claude Arnaud, écrivain, de Belinda Cannoneromancière et essayiste, et de Verena von der Heyden-Rynsch, spécialiste de l’œuvre de Cioran, a été attribuée le  mardi 4 septembre 2018 à l’écrivain Mehdi Belhaj Kacem pour son projet d’essai consacré au philosophe Arthur Schopenhauer.

Mehdi Belhaj Kacem  recevra la bourse d’un montant de 18 000 euros lors d’une cérémonie au Centre national du livre (CNL), le 12 septembre.

Dans son essai, Mehdi Belhaj Kacem compte explorer « l’impact qu’eut le philosophe allemand sur nombre d’écrivains de premier plan des deux derniers siècles, de Dostoïevski à Flaubert et de Thomas Mann à Joyce, Kafka et Beckett« . Né en 1973, l’écrivain franco-tunisien a publié une vingtaine d’ouvrages dont Algèbre de la Tragédie (Léo Scheer, 2014) et Etre et sexuation ( Stock, 2013 ). Tristam a récemment réédité l’un de ses premiers romans, le remarqué Vies et morts d’Irène Lepic ( Tristram, 2017; 1reéd. 1996). La bourse Cioran soutient chaque année un essayiste de langue française pour l’accomplissement d’un projet d’essai « de facture libre, d’ordre philosophique et/ou littéraire ».