Après deux décennies marquées par l’autofiction, un certain nombre de romans parus à cette rentrée 2009 ont pour ressort la seconde guerre mondiale, la guerre d’Espagne et celle d’Algérie.
Hasard ou tendance? Assisterait-on à l’émergence d’ une sorte d’ autofiction historique?
Le lundi 19 octobre 2009, à 18.30, dans les salons de l’Arsenal, 1, rue de Sully, Paris 75004 (entre la bibliothèque et la caserne de la garde républicaine) Claude ARNAUD a reçu Yannick HAENEL (Ian Karski, Gallimard), Thierry HESSE (Démon, l’Olivier) et Alain BLOTTIÈRE (Le Tombeau de Tommy, Gallimard), trois des romanciers de cette rentrée, pour en parler. Pour suivre en ligne cette rencontre…

Ian Karski, de YANNICK HAENEL, a reçu le PRIX INTERALLIÉ 2009

(Photo Hannah, agence Opale)