Archives pour avril, 2018

« Proust contro Cocteau » letto da Paolo Isotta per Il Fatto Quotidiano/ « Proust contre Cocteau » dans le Fatto Quotidiano

0

Il Fatto Quotidiano ha pubblicato, il 22 avril 2018, una recensione entusiastica di PROUST Contro COCTEAU, sotto il titolo:  » Jean COCTEAU, il fratello maggiore che PROUST alla finie rinnego »

PAOLO ISOTTA parla di « un piccolo libro di CLAUDE ARNAUD, al quale dobbiamo gratitudine per il bellissimo ritratto biografico e letterario di COCTEAU pubblicato nel 2003: Proust contro Cocteau, del 2013, apparso qualche mese fa per la Archinto (pp. 224, euro 25). Piccolo libro, quando a dimensioni; grande per la profondità. Arnaud possiede due doni divini, la sintesi e la grazia. La sua narrazione è un’epitome e si condensa in sentenze, nello stile dei grandi moralisti francesi, Montaigne, La Bruyère. Leggendo il libro ho annotato una serie di tali sentenze che mi piacerebbe citare: quando sono andato a farne la somma, mi sono accorto ch’essa lo comprende quasi per intero.  Onde posso solo dire: leggetelo, ne avrete un rarissimo diletto. Leggere sta recensione

IL FATTO QUOTIDIANO a publié, dans son édition du 22 avril 2018, un très bel article de PAOLO ISOTTA sur PROUST CONTRE COCTEAU intitulé « Jean COCTEAU, le grand frère que PROUST finit par renier« : « un petit livre de CLAUDE ARNAUD (à qui nous devons déjà un très beau portrait biographique et littéraire de COCTEAU publié en 2003) : Proust contre Cocteau, sorti en France en 2013, et traduit en italien voici quelques mois chez Archinto (pp. 224, euro 25). Petit livre, par ses dimensions; grand, par sa profondeur. Arnaud possède deux dons divinsla synthèse et la grâce. Son récit quintessencié se condense, dans le style des grands moralistes français, Montaigne, La Bruyère. Je n’ai cessé, lisant le livre, de souligner des phrases que j’aurais voulu citer : quand j’ai tenté d’en faire la somme, j’ai réalisé que j’allais reproduire le livre presque entier.  Je peux juste dire ceci : lisez-le,  vous y prendrez un rare plaisir. »

 

A Bastia autour de « Portrait crachés », avec Musanostra.

0

Claude ARNAUD est intervenu à Bastia, le samedi 14 avril 2018, à la mairie annexe de Ville de Pietrabugno, sur le port de Toga, à la sortie nord de la ville. Il était l’invité de l’association Musanostra et de sa présidente, Marie-France Bereni-Canazzi. Il a parlé de son dernier livre,  »Portraits crachés », à la fois une anthologie du portrait littéraire et une déambulation à travers les livres qui l’ont marqué, depuis MONTAIGNE jusqu’à Camille LAURENS. Pour en savoir plus

Pour découvrir un compte-rendu de cette rencontre

Pour lire le post qu’a consacré JEAN-FRANÇOIS PIETRI, sur le site de CETTE MÊME ASSOCIATION LITTERAIRE CORSE, A « PORTRAITS CRACHÉS ET À « QUI DIT JE EN NOUS? »

Haut de page