AUX RENCONTRES LITTERAIRES DE BASTIA/ UNA VOLTA DUI MONDI

0

Le Samedi 14 juin à 15 heures, Claude ARNAUD rencontrera le public bastiais, lors des premières rencontres littéraires de Bastia organisée par le Centre Culturel Una Volta, qui se tiendront les 12,13,14, et 15 juin 2014.

Co-organisées par la libraire les Deux Mondes (10 rue Napoléon, lesdeuxmondes2b@gmail.com) et le Centre Culturel (Arcades du Théâtre, Rue César Campinchi, centreculturel@una-volta.org), ces rencontres entendent susciter des lieux d’échanges libres entre la population et les écrivains invités.

 

A L’ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LA RUE D’ULM

0

Le 31 mai 2014, à partir de 11.30, CLAUDE ARNAUD interviendra, dans le cadre des séminaires organisés par L’ITEM, Institut des textes et manuscrits modernes, à l’Ecole Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris, salle Beckett.

Initié par Philippe LEJEUNE et dirigé par Catherine VIOLLET, le séminaire « Génèse et Autobiographie » est ouvert au public, comme aux chercheurs. CLAUDE ARNAUD y évoquera les ressorts de son travail de biographe et d’autobiographe.

Pour en savoir plus

AUX RENCONTRES LITTERAIRES DE CRANS MONTANA

0

Le vendredi 14 mars et le samedi 15 mars 2014, de 14.30 à 19h, Claude ARNAUD a été l’un des invités des premières rencontres littéraires de CRANS-MONTANA, en Suisse. « Ecrire sa vie » a été le thème de ces rencontres qui ont réuni, entre autres, à l’Hôtel Royal, Camille LAURENS, Philippe FOREST, Jacques HENRIC, Philippe CAUBERE, Olivier BARROT... Pour en savoir plus.

CLAUDE ARNAUD RECOMMANDE…

0

Saisie poétique du séisme qui a ravagé Port-au-Prince, il y a tout juste 4 ans, « L’Ange de charbon« , que les éditions Zulma publient ce 1° mars 2014, témoigne avec éclat de la ferveur des mythes dont Haïti continue de se nourrir, qu’ils remontent aux récits bibliques ou émanent du panthéon vaudou. D’une vrai richesse « prophétique », il fait entendre la voix étrange et singulière de Dominique BATRAVILLE, écrivain et acteur haïtien, découvert ici dans Royal Bonbon, le long-métrage de Charles NAJMAN (Prix Jean Vigo 2002), tout en donnant les clefs romanesques de l’imaginaire d’une île qui, par-delà son calvaire, reste une des zones les plus fécondes de la Caraïbe, sinon sa plus grande puissance culturelle avec Cuba.

Pour en savoir plus…

A LA 28° FÊTE DU LIVRE DE BRON

0

Le Vendredi 14 février 2014, CLAUDE ARNAUD a participé à une Journée de Réflexion lors de la 28° Fête du LIvre de BRON, près de LYON. Consacrée au genre et à la fiction biographiques, elle a évoqué  les milles façons d’écrire « Dautres vies que la mienne ». Avec Hugo BORIS, Martine BOYER-WEINMANN, Bertrand LECLAIR et Benoit PETEERS. Salle des Parieurs/Hippodrome de Parilly. Pour en savoir plus…

LE PRIX SEVIGNE DECERNE…

0

Le 4 février 2014, le jury du prix Sévigné, dont Claude ARNAUD fait partie, a décerné l’édition 2013 du prix à Philippe BERTHIER, pour avoir dirigé la publication des Lettres à Trebutien 1832-1858 de Jules BARBEY d’AUREVILLY, aux éditions Bartillat, en mars 2013. Comme chaque année, ce prix est remis au maître d’oeuvre d’une correspondance marquante. Pour en savoir plus

SUR FRANCE-CULTURE, avec Laure ADLER

0

Le jeudi 23 janvier 2014, de 22.15 à 23 heures, Claude ARNAUD a été l’invité de Laure ADLER dans son émission Hors-Champs, sur France-Culture. Il a évoqué l’ensemble de son parcours littéraire, des auto-romans aux biographies en passant par son essai sur l’identité, Qui dit je en nous?

Pour entendre cette émission…

BREVES SAISONS AU PARADIS EN POCHE

0

Le 8 janvier 2014, Le Livre de Poche – qui fête ses 60 ans – passe en format poche (n°33226) Brèves saisons au paradis, publié aux éditions Grasset en aout 2012, deuxième volet de l’auto-roman de formation de Claude ARNAUD, après Qu’as-tu fait de tes frères? Pour trouver cette nouvelle édition…

En 4° de couverture: « Paris, début des années 1980. L’époque est prospère, la vie, dense, joyeuse, électrique, dans l’appartement que CLAUDE partage avec JACQUES et BERNARD. On s’y lève à l’heure où d’autres déjeunent, les plus singuliers y refont le monde en riant jusqu’à l’aube. Le paradis, après les drames évoqués dans Qu’as-tu fait de tes frères ?, cet hommage à l’exubérante vitalité destructrice des années 70 ?

Soudain Jacques cesse d’aimer Claude. Le trio se scinde, un mal mystérieux décime leur entourage, la tragédie ressurgit. Comment apprendre à vivre autrement, se métamorphoser sans se trahir ? C’est la question que CLAUDE se pose, en inaugurant une nouvelle existence avec ANNE, dans ce second roman de formation. Quand se construire prend toute une vie… »

Pour découvrir une présentation de ce livre, et l’écho qu’il a rencontré dans les médias (vidéo, audio…)

Pour savoir comment la presse et les blogueurs ont accueillis ce livre en France…  Et à l’étranger…

POUR LES FETES

0

Les Inrockuptibles reviennent sur Proust contre Cocteau pour en faire l’un des dix « romans » à offrir pour les fêtes dans un supplément à leur numéro 939 (27/11/2013), « Hottes d’or 2013, 150 cadeaux incontournables« :

« LE livre à lire en cette année où l’on célèbre PROUST (centenaire de Du côté de chez Swann) et COCTEAU (cinquantenaire de sa mort). Peu connue, leur amitié fut aussi profonde que complexe, et se mua en rivalité entre celui qui resta au lit à écrire et le « prince frivole » avide de mondanités. Dans cet essai d’une intelligence redoutable, Claude ARNAUD met en scène deux conceptions de la littérature et de la vie qui tout opposaitou que faut-il sacrifier pour atteindre au génie?« .

Le samedi 7 décembre, de 15.45 à 17.15, Claude ARNAUD a signé son livre au Marché de Noël qu’organise la Librairie Ephémère dans l’enceinte du collège Saint-Jean de Passy, 72 rue Raynouard, 75016 Paris

« Vous allez me remercier, écrit Céline MALRAUX sur son site, en date du 5 décembre 2013. Et à double titre. D’abord, il y a tous les ans à l’approche des fêtes ce fatidique-fastidieux moment du petit trot au travers de foules hostiles à la recherche, non pas du temps perdu, mais des cadeaux dont on aura oublié l’intention et la raison d’être à la minute où ils auront changé de mains, et au cours de ce petit trot, une errance angoissante à l’égard de l’un ou de l’autre des membres de son entourage pour le(s)quel(s) on ne sait vraiment mais alors vraiment pas quoi offrir. A cela, j’ai un remède. Oui. Sous la forme d’un cadeau qui vaut de belle-maman au neveu qui finit à peine sa plaquette de roaccutane, du copain qui a déjà tout à la cousine née insatisfaite.

Il s’agit du merveilleux livre de Claude ARNAUD, “Proust contre Cocteau”, une somme de délices de l’intellect où l’on découvre deux frères semblables, presque jumeaux, quoique PROUST fut de vingt ans l’aîné de “COCTO”, mutuellement reconnus comme tels, avec une figure maternelle certes à deux têtes mais pareillement omnipotente et dont la relation confina peu à peu à l’urticaire(…) Claude ARNAUD fait ici une analyse brillante et fine des subtilités narcissico-littéraires sous-tendant l’admiration que PROUST et COCTEAU se vouaient l’un à l’autre et qui se transforma en puissante rivalité. Il faut toute l’érudition de l’essayiste et du critique pour mettre en perspective l’impact de l’un sur l’autre et le talent du romancier pour construire cet édifice psychologique passionnant avec autant de style.

Proust contre Cocteau” est donc bien une appellation à relire ces deux grands à l’aune de cet éclairage plus savoureux qu’une madeleine. Mais, me demanderez-vous, il fallait me remercier à double titre. Le premier, en rapport avec la course aux cadeaux, on a compris. Et le deuxième ? Eh bien, vous allez non seulement l’offrir, mais vous allez le lire, et là vous comprendrez. » Pour lire ce post in extenso…

(Ph: Isabella d’Amico)

DANS LES MUSEES PARISIENS…

0

*Le mardi 24 septembre 2013 s’est ouvert au musée d’ORSAY l’exposition Masculin/Masculin.

Elle est consacrée à la représentation du nu viril dans l’art européen, et les fonctions esthétiques, politiques et  sexuelles qu’il a pu remplir, depuis le XVII° siècle jusqu’à nos jours.

Claude ARNAUD a contribué au catalogue, co-édité par Flammarion et le musée, avec un texte intitulé « L’Homme à tout faire ». Pour en savoir plus…

En raison de son succès public, l’exposition a été prolongée jusqu’au 12 janvier 2014 et son catalogue, un temps indisponible, a été réimprimé…

To get that catalogue in the U.K…

*Pour la rétrospective que le musée du Grand Palais consacre à Félix VALLOTTON, du 2 octobre 2013 au 20 janvier 2014, CLAUDE ARNAUD a aussi contribué au catalogue édité par la Réunion des Musées Nationaux, « Le Feu sous la glace », avec une vingtaine de textes sur des tableaux et gravures du peintre franco-suisse. Pour en savoir plus et trouver ce livre... Ou encore…

Pour trouver ce livre au Canada…

To get that catalogue in the U.K…

…and in the U.S…

 

 

Claude ARNAUD explicite enfin sa façon d’analyser en tant qu’écrivain les images de  ces catalogues, dans un texte intégré au programme du musée d’ORSAY pour l’automne 2013 intitulé « Fie-toi à ce que tu sens », en adresse au visiteur. Pour lire ce texte….

Haut de page