Contre le confinement…

0

Pour lutter contre le confinement, qui pourrait bien durer jusqu’à l’approche des fêtes de NOEL, le site de LIVRE HEBDO et de nombreux libraires de l’HEXAGONE ont édité une carte LIVEMAP montrant tous les libraires qui ont rejoint la formule  CLIQUE ET RAPPLIQUE (CLICK and COLLECT) et qui permet de passer commande de livres auprès de ces libraires, dans votre ville ou votre région, et de retirer rapidement les ouvrages commandés.

Pour découvrir cette carte

Vous pouvez aussi passer par le site de PARIS-LIBRAIRIES

La peur doit changer de camp

0

Une fois encore, un homme a payé de sa vie l’appel à la terreur des sicaires autoproclamés de Dieu. Un professeur a été égorgé pour avoir avoir rappelé que, dans ce pays, on était libre de critiquer les religions, les prophètes, les hommes d’Etat, les juges, aussi bien que les écrivains, les journalistes, les savants  et, plus généralement, toute forme d’autorité, aussi légitime soit-elle, dès lors que l’on n’appelle pas à son élimination physique. Et c’est un enseignant qui a été frappé, en rappelant ce principe fondamental, et encore une fois par un fascislamiste, à qui la République venait pourtant d’accorder un titre de séjour de 10 ans.

L’obscurantisme ne s’imposera pas. Les lumières l’emporteront, et elles le feront en ne montrant ni doute ni crainte, en se réaffirmant comme l’incarnation de la liberté et de la joie, contre la morbidité cadavérique du dogme.

Mort à la mort!, c’est ce que CLAUDE ARNAUD dira ce dimanche 18 octobre 2020, à 15 heures, place de la République à PARIS, en rendant hommage à Samuel PATY, le professeur de Conflans Saint-Honorine qu’un fou de Dieu vient de décapiter. La peur doit changer de camp. La loi de Dieu doit s’incliner devant celle de la République, dans l’espace public, et chaque imam, chaque prêtre, chaque rabbin, devrait clairement s’y engager, comme l’Assemblée le demanda au clergé, en 1790. Discours, applaudissements, bougies, panneaux « Je suis… », ballons en forme de coeur ne suffisent plus, ne changeront rien. Une poigne d’airain doit venir s’abattre sur les délateurs anonymes des réseaux sociaux, qui devront répondre de leur identité, et tous ceux qui en appellent au meurtre ou aux punitions, dès qu’on ne s’agenouille pas devant leur façon de « penser ».

Au sujet de Toussaint LOUVERTURE, sur FRANCE-CULTURE

0

Le dimanche 11 Octobre 2020, de 12.45 à 13.30, Claude ARNAUD a été l’invité de Marc WEITZMANN pour son émission « SIGNES DES TEMPS’ » afin d’évoquer la figure de Toussaint LOUVERTURE, le héros de l’émancipation haïtienne, avec  Sudhir HAZAREESINGH, l’auteur d’une remarquable biographie de Toussaint, qui vient de paraître aux éditions Flammarion (576 p., 29 €, traduit de l’anglais par Marie-Anne de Béru.

Pour écouter le PODCAST de l’émission

Dans la grande exposition CHANEL du musée GALLIERA

0

Ce mardi 29 septembre 2020 a été inaugurée, au palais GALLIERA de Paris, 10 avenue Pierre 1° de SERBIE 75116, l’exposition « GABRIELLE CHANEL. MANIFESTE DE MODE« , qui sera ouverte au public du 01.10.2020 au 14.03.2021. Conçues par les Commissaires Miren ARZALLUZ, directrice du Palais Galliera, et Véronique BELLOIR, responsable de collection, avec pour conseiller artistique Olivier SAILLARD, l’exposition court sur près de 1 500 m2 – dont de nouvelles galeries ouvertes en rez-de-jardin après d’importants travaux de restructuration. Un parcours jalonné de plus de 350 pièces issues des collections du musée GALLIERA, du Patrimoine de CHANEL, de musées internationaux – le Victoria & Albert Museum de Londres, le De Young Museum de San Francisco, le Museo de la Moda de Santiago du Chili, le MoMu d’Anvers… – et de collections particulières.

Le vernissage a eu lieu dans les conditions très particulières imposées par la lancinante épidémie de COVID – public restreint, distanciation obligatoire, ni cocktail ni discours. Tous dûment masqués, les présents semblaient  aussi flottants et muets que les modèles présentés. L’atmosphère de couvre-feu, les éclairages proches de l’obscurité, la stupeur devant cette forme de vie sociale mutilée contribuaient  à souligner l’austérité du travail de Mlle CHANEL, flagrant dès les années 20.

Remarquable de sobriété, le catalogue, GABRIEL CHANEL, MANIFESTE DE MODE, auquel Claude ARNAUD a participé avec un texte intitulé « La Libellule et le Taureau », consacré aux rapports COCTEAU-CHANEL, achève d’éclairer le jansénisme foncier d’une créatrice qui vivait la mode comme une ascèse et mourut à la tache, brouillée avec l’univers. Publié par les Editions PARIS MUSEES, (24,5 × 31 cm, relié, 304 pages, 200 illustrations, version anglaise (Thames and Hudson) 44,90 euros (FR) 45 £ / 60 $ (UK/US), photographies couleurs et noir et blanc de Julien T. Hamon) ce catalogue comprend des textes signés Claude Arnaud, Miren Arzalluz, Véronique Belloir, Laurent Cotta,Julie Deydier, Caroline EvansSophie Grossiord, Marie-Laure Gutton, Marion Langlois et Régis Robert, Sylvie Lécallier, Alexandra Palmer, Olivier Saillard.

POUR EN SAVOIR PLUS

CLAUDE ARNAUD IS THE AUTHOR OF AN ESSAY DEDICATED TO COCTEAU-CHANEL RELATIONSHIP IN THE CHANEL MANIFESTO, THE CATALOGUE OF THE LANDMARK CHANEL EXHIBITION HOSTED BY THE MUSEE GALLIERA OF PARIS (OCTOBER 2020, MARCH 2021).
This volume traces the birth and evolution of Chanel’s style. Specially commissioned photographs by Julien T. HAMON showcase the clothing, while essays by fashion historians and writers illuminate a period, an event or a theme. Rare archival documents round out the book. GET THAT CATALOGUEAS WELL AS

ABOUT THE EXHIBITION, IN « FASHION NETWORK »

Sur les Trois Anneaux de Daniel MENDELSOHN

0

Dans son numéro 2507, daté du 10 septembre 2020, LE POINT publie un article de Claude ARNAUD au sujet de Les trois anneaux, le dernier récit de Daniel MENDELSOHN, consacré à divers érudits qui contribuèrent à faire de L’ILLIADE et de l’ODYSSEE les piliers de la culture occidentale.

Pour lire cet article

« Les trois anneaux » ont reçus LE PRIX DU MEILLEUR LIVRE ETRANGER – Catégorie Essai – le 25 novembre 2020.

La 20éme bourse CIORAN remise à Lakis PROGUIDIS

0

Réuni le 23 juin 2020, le jury de la Bourse CIORAN, décernée pour la vingtième fois cette année, a récompensé le projet d’essai que Lakis PROGUIDIS compte consacrer aux origines et à l’esprit du roman européen – un thème qui parcourt toute l’oeuvre de cet essayiste d’origine grecque, installé en France depuis de nombreuses années. Rabelais, le corps romanesque, devrait se présenter comme un dialogue avec l’œuvre de GOMBROWICZ, de même que le précédent essai du lauréat, Rabelais, que le roman commence !, dialoguait avec l’œuvre de Milan KUNDERA.

Né en 1947 à Volos en Grèce, essayiste et critique littéraire, Lakis PROGUIDIS est l’auteur de cinq essais. Il a fondé en 1993 la revue « L’Atelier du roman » (Flammarion) qu’il dirige depuis.

Le jury était composé de : Claude ARNAUD, écrivain, ancien lauréat, d’Emmanuelle BENSIMON-WEILER, directrice générale du CNL, représentant Vincent MONADE, président du Centre national du livre (CNL), de Belinda CANNONE, essayiste et romancière, et de Verena von der HEYDEN-RYNSCH, écrivain, traductrice et spécialiste de l’œuvre de CIORAN.

Pour en savoir plus..

Pour célébrer le cinquantenaire de la publication d’EDEN, EDEN, EDEN…

0

Le mercredi 9 septembre 2020, Claude ARNAUD a été l’un des 50 lecteurs qui ont lu, à partir de 15h et jusqu’à 2h du matin,  l’intégralité du texte d’Eden, Eden, Eden de Pierre GUYOTAT, mort au début de cette année. Cette lecture a été abritée par Colette KERBER dans sa librairie Les Cahiers de COLETTE, 23 rue Rambuteau à PARIS, mais sans public, COVID oblige. Elle a néanmoins été retransmise en direct sur les réseaux sociaux du site eden50.org et sur le fil Les Cahiers de Colette, live on YouTube. Claude ARNAUD y a pris son tour aux alentours de 21.10 (qui correspond, sur le fil You Tube, à 5.37.20).

A cette occasion, la librairie OMBRES BLANCHES à Toulouse a organisé une semblable lecture avec Jacques BONNAFE, comme le musée REINA SOFIA à Madrid ou le MUDAM (Musée d’art contemporain de LUXEMBOURG), qui a invité l’acteur luxembourgeois Fábio GODINHO à lire le texte de Pierre GUYOTAT pour un podcast d’une durée de trente minutes. Ce sont en tout une cinquantaine de lieux dans le monde, de l’Amérique à l’Asie ne passant par le Proche-Prient, qui ont accueillis de semblable lectures, dans les langues de traduction existantes, organisées par l’Association Pierre GUYOTAT, menée par Donatien GRAU, lectures qui ont été enregistrées et rassemblées sur cet plateforme commune à ces lieux, dont  : le Festival d’AVIGNON, le Centre POMPIDOU-METZ, Le Cabinet, LONDRES ; The Box, LOS ANGELES ; Artists’Space, NEW YORK, Ambassade de France en Chine, PEKIN, Jaipur Literary Festival, DELHI et JAÏPUR, American University of Beirut, BEYROUTH, Association Mosaïque, BISKRA, etc, etc…

Pour en savoir plus

Pour découvrir la liste des lecteurs des Cahiers de Colette

Pour savoir tout

Pour voir Bruno RACINE lire un extrait du texte, à VENISE, au palais GRASSI (après 4minutes 54 de blanc)…

Sur les extraordinaires chroniques de l’Occupation de Janet Flanner

0

Dans son numéro 2496 daté du 25 juin 2020, LE POINT a publié un article de CLAUDE ARNAUD sur les extraordinaires chroniques que la grande JANET FLANNER a tenues pendant l’Occupation allemande de la France dans le NEW-YORKER, sous le nom de plume de GENÊT. Pour découvrir cet article

Gemma SALEM est morte…

0

Née à Antioche (Turquie) en 1943, GEMMA SALEM vient de mourir à VIENNE (Autriche) à 76 ans. Un tempérament de feu, une plume alerte, aussi tendre que cruelle, une foi totale mais en partie désespérée en la littérature, un gout indéniable pour les complications qui ne lui rendit pas la vie facile, cet esprit libre avait été élevée dans les écoles chrétiennes francophones du Proche Orient. Partant vivre en Europe au début des années 60, tout à tout danseuse, secrétaire et actrice, GEMMA SALEM avait consacré de nombreux livres à retracer son itinéraire amoureux et culturel plus que libre, à son entourage extraordinairement varié (Mes amis et autres ennemis, Paris, Zulma, 1995), et à ses héros littéraires et musicaux (BOULGAKOV, SCHUBERT, DURELL). Ce n’étais pas toujours confortable d’être le sujet de son amitié ou l’objet de son admiration, l’auteur de ces lignes peut en témoigner, mais l’intensité était sa loi. La grande affaire de sa vie aura été sa passion pour Thomas BERNHARDT, qu’elle vénérait en toute lucidité. Abandonnant compagnon et enfants, elle partit vivre en 1990 à VIENNE pour se rapprocher de cet inaccessible qui ne recevait personne, et n’eut de relation accomplie avec aucune femme, à une ou deux exceptions près. La mort de son idole ne mit pas fin à ce culte; GEMMA SALEM put d’autant mieux venir visiter BERNHARDT au cimetière et parler avec lui. Cette passion fit naître de nombreux livres (Lettre à l’hermite autrichien, Paris, La Table Ronde, 1989L’Artiste, Paris, la Table Ronde, 1991Thomas Bernhard et les siens, Paris, La Table Ronde, 1993, Où sont ceux que ton cœur aime, Paris, Arléa, 2019), autant de témoignage de cette passion amoureuse digne des LETTRES de la RELIGIEUSE PORTUGAISE ou de celles de Julie de LESPINASSE.

Sur Les Années folles…

0

Le Nouveau Magazine Littéraire, dans son numéro 28 sorti le 22 avril 20020 consacré aux « ANNEES FOLLES » a publié un article de CLAUDE ARNAUD consacré à la littérature des Années 20 qui, de JOYCE à DOS PASSOS et de JULES ROMAINS à ANDRE BIELY, sut entrer dans l’ère des foules et faire exploser les limites du Moi. Pour lire l’amorce de cet article… Pour découvrir le sommaire de ce numéro

Haut de page