Chamfort : en poche/ paperback Tempus : en France/Abroad

28 ans après sa publication chez Robert LAFFONT, 26 ans après son premier passage en poche PLURIEL, le CHAMFORT de Claude ARNAUD ressuscite, en octobre 2016, dans la collection de poche TEMPUS, aux éditions Perrin, précédé d’une nouvelle préface.

En 4° de couverture: « Comment    restituer    le    « condensé    d’existence »    d’une personnalité aussi complexe et contradictoire ? Comment expliquer l’impossible coexistence, au sein d’un même être, d’un sauvage « écorché vif », qui fit de son indépendance une valeur cardinale, et d’un mondain ne cherchant qu’à être loué ? Telle est l’ambition de cette superbe biographie qui redonne vie à l’illustre inconnu qu’était Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort (1740-1794), l’un des plus brillants esprits de la dernière génération des Lumières. Le livre illumine en même temps l’écrivain et l’homme tiraillé entre deux mondes, ami des «grands» et révolutionnaire, misanthrope et idéaliste, côtoyant VOLTAIRE aussi bien que ROUSSEAU, TALLEYRAND que MIRABEAU, RIVAROL que CHATEAUBRIAND… En annexe, soixante-dix des anecdotes, mots et maximes inédits qui firent sa renommée.
Auteur d’une trilogie autobiographique, de plusieurs romans et d’une biographie remarquée de Cocteau, Claude Arnaud est écrivain, essayiste, biographe et critique littéraire au Point. »

« On ne peut pas dire qu’on était familier de Sébastien-Roch-Nicolas de Chamfort (1740-1794), qu’on ne connaissait guère que par quelques aphorismes : « Il faut que le cœur se brise ou se bronze. », écrit Evelyne Pieiller dans la rubrique « Petits Formats » d’ En attendant Nadeau, en date du 23 octobre 2016. Cette indifférence était regrettable, car Chamfort est un personnage étonnant, dont la vie est toute liée aux débats et aux tensions des Lumières, que va soudain affûter le surgissement de la Révolution. Ce « bâtard » qui choisit de se donner une particule est d’une intelligence redoutable, et d’un esprit étincelant. Il plait à tout ce qui compte dans le Paris d’alors, sauf à lui-même. Il ne s’aime pas, mais il aime être fêté. De salons en mondanités diverses, il se veut grand dramaturge, il échoue. La Révolution va l’exalter. D’ami de Mirabeau, il devient « une sorte de saint républicain », lui, le misanthrope. Pour lire ce commentaire in extenso...

« Le parcours d’un indépendant toujours prêt à faire valoir son point de vue, écrit Bernard MORLINO dans on blog littéraire, en date du 16/01/2017. Cette réédition nous permet de retrouver un prince des aphorismes qui pesait chaque mot dont il percevait la force ou la faiblesse. Cette remontée du fleuve Chamfort est mieux qu’un roman. L’écorché vif des Lumières n’était pas un intermittent du talent. A la suite de la biographie de premier choix, on a droit à 70 maximes, anecdotes et dialogues inédits ou jamais réédités. » Pour découvrir ce blog

Pour acquérir ce livre via la FNAC

et via la librairie MOLLAT, à BORDEAUX…                     En Belgique… OU encore… Ou même… Et enfin

     Aussi bien qu’au CANADA…  Ou encore…            En Espagne…  ou encore…                   En Allemagne... Ou à travers l’Angleterre et les Etats-Unis..

Get that book in JAPAN

  • Vous pouvez utiliser ces tags HTML: <a> <abbr> <acronym> <b> <blockquote> <cite> <code> <del> <em> <i> <q> <strike> <strong>

Haut de page